JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur.

Vous devez avoir JavaScript activé dans votre navigateur pour utiliser les fonctionnalités de ce site. Cliquez ici pour savoir comment activer JavaScript dans votre navigateur.

NOUVEAU SITE           Configuration responsive        Affichable sur mobile, tablette et PC


Téléphone 04 66 88 35 38

De 9h à 12 et 14h à 17h,sauf le samedi et dimanche

Bureau fermé
f
Ici vos éléments d'informations
Textes ou images
briconohain

Aujourd’hui saint(e) :
Fabrice
Bonsoir et bienvenue , Il est : 12h49

NOTRE ASSOCIATION EST APOLITIQUE

Aidez notre association, c’est lutter contre le laxisme qui règne en France depuis des années.

Aidez notre association, c’est intervenir plus efficacement.

Aidez nous à défendre Nos Valeurs, Vos Valeurs !

Aidez notre association à garder une autonomie financière.

Aidez notre association, c’est éviter la récupération politique.
Bulletin de l’Association Nationale des Victimes de l’Insécurité
Chers amis et adhérents,

L’heure est a la mobilisation, car comme vous le savez « l’union fait la force » !

Nous ne cessons de voir autour de nous des faits de violences aux personnes s’accroître dans l’impunité des coupables au mépris des victimes. Les plus vulnérables, vivent dans l’angoisse et s’adaptent à l’adversite . Chacun devient plus vigilant, on ne porte plus ses bijoux, on ne pose plus son sac sur le siège passager, on ne sort plus à la tombée de la nuit, on ne porte plus de jupe courte ni décolleté , certains même finissent par ne plus ouvrir leur porte et vivent reclus, par crainte d’être accusés d’encourager le vol, le viol, l’envie, la violence. Mais ou sont passées nos libertés de vivre dans une république libre en toute sécurité ? Est-ce un mode de vie que nous souhaitons offrir à nos enfants ? Notre combat est de garantir la sécurité à tous, car c’est la première des libertés. Remettons au coeur du débat le rôle de la justice, qui par ses fondements doit privilégier le droit à la sécurité publique. Rappelons aux magistrats qu’une victime n’est pas allée chercher son agresseur, qu’elle est une victime, c’est à dire un justiciable qui accorde sa confiance à la justice de son pays, charge a elle d’être à la hauteur de sa mission.

Le ministre de l'Intérieur présidera, prochainement la 10ème journée de rencontre des associations de victimes et d'aide aux victimes. A cette occasion, nous évoquerons ce sujet avec lui, nous demanderons que magistrats, juges et procureurs assument leurs responsabilités et soient sanctionnés au même titre qu’un médecin en cas d’erreur médicale. L’erreur judiciaire devrait être traitée comme une faute professionnelle.

« Responsabilisons les coupables d’irresponsabilités »

L’enlèvement de Chloé dans le Gard de montre une fois de plus, l’irresponsabilité coupable de la justice face à la question de la récidive.

Trop de criminels sont relachés dans la nature, nous le vérifions à chaque fois qu’un nouveau drame fait la une des médias. D’autant, que certains magistrats n’ont de cesse de privilégier une culture de l’excuse, au détriment de la sécurite publique.

La scission entre la justice et la population n’est pas de notre fait, elle résulte d’une inversion des valeurs que plus personne ne comprend. Nous ne voulons pas entériner cet état de fait, nous souhaitons une réconciliation du publique avec la justice. Mais ses représentants doivent comprendre, agir en conséquence et en toute responsabilite face aux délinquants, criminels et assassins.

Cette rupture entre la justice et la population cessera le jour ou la sécurite des victimes passera avant la réinsertion des accusés. Même si l’un n’empêche pas l’autre, il y a un ordre des priorités à l’ordre moral et légal. Comment peut-on privilégier les coupables aux dépends de victimes innocentes ?
Protéger le mariage mixte en luttant contre le mariage gris !

Notre association a fait de la lutte contre cette escroquerie sentimentale, une de ses priorités. Elle concerne des milliers de français chaque année.
80% des victimes sont, elles-mêmes, d’origine étrangère.

Visitez notre site : http://mariagegris.fr/
Le mot du Président

Je tiens à rendre hommage à madame Blandine JULLIAN qui a donné à l’association une di-mension nationale.

La force morale dont elle était animée pour le soutien des vic-times et dont elle a fait preuve dans la maladie restera un exemple.

Aujourd’hui, avec les faits divers qui font la une des journaux l’association poursuit sa mission déterminée plus que jamais dans l’aide aux victimes de l’insécurité en essayant de mieux se faire connaître à travers les campagnes d’affichage visibles par le plus grand nombre
Appel à la mobilisation générale
Face à la violence des délits et crimes qui ne peuvent que choquer l’opinion, tant par leur recrudescence que par leur barbarie souvent inimaginable, nous devons intervenir avec davantage de réactivité auprès des victimes et de leurs proches.

Nous avons besoin de vous tous ! Besoin de davantage de délégués partout sur le territoire pour identifier les victimes et leurs besoins.

Nous pourrons intervenir en temps réel dès lors que ces relais constitueront un maillage efficace sur l’ensemble du territoire.

Cette action massive permettra de traiter davantage de dossiers, d’indemniser davantage de victimes, d’informer l’opinion à travers les médias et l’ensemble des supports nous permettant de faire entendre vos voix. Cette mobilisation permettra d’inverser la tendance en alertant avec force les pouvoirs publics.

Nous exigeons que cette surenchère de violences soit combattue efficacement !

Nous faisons appel à toutes vos compétences, et à votre générosité.

L’ANVI organise une grande collecte de dons, dans le but de financer des affiches et une communication efficace à diffuser dans les mairies, commissariats, préfectures et hôpitaux.

Ce projet est ambitieux mais nécessaire « maintenant » !
Taubira persiste et signe!

Le Garde des Sceaux,
Christiane Taubira a confirmé le 8 décembre dernier, son intention de supprimer la rétention de sûreté ainsi que les peines plancher et les tribunaux correctionnels pour mineurs.

Votée en 2008, la rétention de sûreté notamment prévoyait de maintenir enfermés des criminels condamnés à plus de 15 ans (pour viols aggravés notamment) s'ils étaient jugés dangereux une fois leur peine purgée.

La ministre a présenté les aménagements de peines comme une "priorité de [sa]politique pénale"...
Oui, je soutiens les actions de l'ANVI

Je vous envoie un don de :


5 €  10 €  15 €  20 €  30 €
Autre..................................€

Par chèque bancaire à l'ordre de :
Association Nationale des Victimes de l’Insécurité

Je recevrai un reçu fiscal à joindre à ma prochaine déclaration d’impôts.

66% de votre don sont déductibles de vos impôts.
Je précise mes coordonnées :

Mme    Melle    Mr

Nom :..........................................................

Prénom :.....................................................

Adresse :....................................................

Code Postal :.............................................

Ville :..........................................................

Email :........................................................

Date :Signature :
 Imprimer

    0 articles.

Départements
Recherche rapide
Cartes acceptées
QRcode des sites internet


Lien QRcode www.mariagegris.fr pour smartphone